Hirdetés
Kezdőlap French connection László Károlyi: l’acquisition d’un site de production en Hongrie par Legrand est...

László Károlyi: l’acquisition d’un site de production en Hongrie par Legrand est une réussite

László Károlyi

L’histoire de Legrand Zrt. qui a 30 ans cette année, est un bon exemple de la manière dont une acquisition peut être réalisée en Hongrie en combinant la tradition et les connaissances professionnelles hongroises et françaises, ce qui n’est pas une question de réduction de capacité, mais de création de valeur, de développement de la production et de croissance globale, déclare László Károlyi, PDG de Legrand Zrt. 

L’acquisition de Kontakta-Kontavill en 1992 est une véritable réussite dans un contexte politique instable en Hongrie, car la plupart des acquisitions d’entreprises occidentales en Hongrie ne visaient qu’à acquérir des marchés et à réduire les capacités acquises, ce qui a conduit au démantèlement de la culture manufacturière hongroise existante dans de nombreuses industries et à la disparition de marques hongroises légendaires. La société française Legrand, l’un des leaders mondiaux du secteur, a procédé à un renouvellement complet de l’usine de Szentes, en Hongrie, afin que la filiale hongroise soit parfaitement intégrée à l’organisation du groupe“, explique László Károlyi.

Le secret de la réussite

L’acquisition par Legrand a été un succès total, car elle a créé la possibilité d’avancer dans tous les domaines principaux en maintenant la production, les ventes et le développement des produits à Szentes. En conséquence, la production de produits spécifiques de l’usine de Szentes a été multipliée par cinquante au cours des 30 dernières années, tandis que l’ensemble de l’usine hongroise a été rénové et que l’expertise hongroise a été combinée au savoir-faire international pour créer en Hongrie des produits compétitifs au niveau européen.

Alors que nous produisions principalement pour le marché domestique, nous pouvions dire qu’il n’y avait pas une seule maison en Hongrie sans un interrupteur Legrand. Aujourd’hui, nous arrivons lentement au point où nous pouvons dire que presque chaque foyer en Europe possède un interrupteur Legrand“, explique le PDG.

Ce qui est intéressant dans cette acquisition, c’est que l’histoire de l’entreprise française, qui a plus de 100 ans, et celle de l’entreprise hongroise sont allées de pair pendant des décennies, presque en parallèle. Le fondateur de l’entreprise hongroise, Imre Szalay, a commencé à fabriquer des prises et des interrupteurs en porcelaine en 1918. Il a ensuite fait de Kontakt une entreprise d’envergure mondiale qui, après sa nationalisation en 1960, a transféré la production d’interrupteurs à Szentes. L’histoire de Legrand remonte à 1865, lorsque Henri Barjaud de Lafond et Léonard Clidasson ont fondé un atelier de fabrication de pots en porcelaine à Limoges, où se trouve toujours le siège du groupe. La société a été reprise en 1904 par Frédéric Legrand, qui s’est également lancé dans la production d’interrupteurs électriques en porcelaine. Au cours des décennies suivantes, l’entreprise qui porte son nom est devenue un leader mondial.

Ouverture et crenchmarking

Un aspect important de l’acquisition du site hongrois par Legrand a été le fait que l’entreprise a rapidement gagné l’engagement des employés hongrois. Le fait que le nouveau propriétaire ait entièrement rénové les bâtiments et l’ensemble de l’infrastructure de production de l’usine de Szentes, avec un investissement de plus de 30 milliards de HUF, a joué un rôle important dans cette évolution. Ce faisant, elle a remplacé les anciennes technologies polluantes par des solutions de pointe après assainissement des sols contaminés. Tout cela a été fait à l’issue d’un processus de diligence raisonnable complet, qui comprenait la nomination de László Károlyi au sein de l’entreprise pour mettre en œuvre le nouveau plan d’activité et de transformation.

Je pense qu’il a été décisif que le groupe soit ouvert à l’accueil de professionnels hongrois, qu’il reconnaisse leurs compétences et qu’il leur donne les possibilités et les ressources nécessaires pour intégrer le personnel de la filiale dans le groupe dans son ensemble. C’est aussi grâce à cela que Kontavill, sous-capitalisée au moment de l’acquisition et souffrant de sous-investissement, est devenue Legrand Zrt. Au cours des trois dernières décennies, elle a eu du mal à figurer sur la liste des 500 entreprises nationales, se classant aux alentours de la 400e place en termes de chiffre d’affaires et de la 250e place en termes de rentabilité. Entre-temps, la capacité de production de l’entreprise avait été multipliée par plusieurs en 2010, et l’usine hongroise était devenue une base de production dominante en Europe, 90 % de nos produits étant destinés à l’exportation.” – a argumenté le PDG

Tout cela a été réalisé parce que Legrand est resté sur une trajectoire de croissance régulière, générant des bénéfices plus élevés année après année, même pendant les années de récession mondiale en 2008. Ceci grâce à la méthodologie Crenchmarking© développée et brevetée par László Károlyi, qui crée un potentiel de rentabilité rapide en combinant l’innovation et l’analyse comparative avec les concurrents, quelle que soit la taille de l’entreprise.

Si la filiale a conservé ses activités de production et de commercialisation, l’une de ses plus grandes forces a été l’accent mis sur le développement de produits au cours des trois dernières décennies. Alors que l’activité de R&D était déjà une caractéristique dominante de Kontakta-Kontavill, après l’acquisition, l’équipe de développement hongroise n’a d’abord reçu que des tâches partielles au sein du groupe Legrand. Plus tard, voyant le succès de leur travail, Legrand a établi l’un de ses trois centres européens en Hongrie lorsqu’il a organisé ses activités de R&D au niveau mondial en cinq pôles de développement. Aujourd’hui, l’équipe de développement de Saint-Gall, forte de 45 personnes, travaille au développement des gammes de produits Schuko et British Standard dans 15 pays européens, principalement dans le monde germanophone. Le succès de ce travail est démontré par le fait que les ingénieurs hongrois ont déjà joué un rôle décisif dans la création des gammes de produits Valena Allure et Life, leaders sur le marché. Et aujourd’hui, avec un investissement de près d’un milliard de forints, le développement de la dernière gamme d’interrupteurs Legrand, SUNO, pour le marché international, est à mettre au crédit du travail des experts hongrois.

Plus qu’un interrupteur

Si, au cours des dernières décennies, Legrand a été célèbre dans le monde entier pour ses commutateurs, l’entreprise entre aujourd’hui dans une nouvelle dimension sur le marché grâce à l’introduction de nouvelles solutions informatiques comme les datacenters. Grâce à des fusions ciblées, Legrand est également entré dans tous les segments qui nécessitent des produits contribuant au confort des maisons, facilitant la vie des consommateurs et utilisant efficacement l’électricité. Grâce à son propre service de cloud sécurisé et à l’application Legrand, tout peut désormais être commandé à partir d’un téléphone mobile dans les maisons intelligentes, des stores au contrôle de la température ambiante en passant par le contrôle d’accès avec reconnaissance faciale.

Legrand démontre également son engagement en faveur de l’environnement et du développement durable en intégrant à sa propre organisation, fin 2021, la société néerlandaise Ecotap, qui couvre toute la gamme de la recharge des voitures électriques, et Ensto, qui domine le marché nord-européen avec une gamme de produits pour les maisons intelligentes en plus des chargeurs de voitures électriques, dans une démarche qui comblera le fossé entre les maisons intelligentes et l’électromobilité.

Le développement durable est également servi par le fait que Legrand a annoncé son cinquième plan triennal de responsabilité d’entreprise pour 2022-25, conformément au plan d’action du Pacte mondial, et Legrand Zrt. a toujours été excellent dans la réalisation des objectifs fixés. Entre autres, la promotion des opportunités de carrière pour les femmes, la réduction de la consommation d’énergie, l’élimination progressive du plastique dans les emballages – à laquelle la filiale hongroise s’est engagée d’ici 2025 – et la minimisation de l’empreinte carbone dans la livraison des produits.

Outre le développement et la production d’interrupteurs et de prises, Legrand Hongrie est désormais présent dans presque tous les domaines de la vie grâce à d’excellents produits et solutions. Leur slogan est toujours “Legrand, improving lives”, et c’est pourquoi ils font tout leur possible pour faciliter et améliorer la vie de leurs clients.

Zoltán Meichl

Kövesse AzÜzletet a facebookon is!Tetszik

Friss

Nagy Márton: az energiaválság földre küldi Európa versenyképességét

Európa gazdasági téren folyamatosan teret veszít az Egyesült Államokkal és Kínával szemben, az energiaválság pedig "földre küldi" az amúgy is "drasztikusan rossz" versenyképességét - mondta Nagy Márton gazdaságfejlesztési miniszter a Mathias Corvinus Collegium (MCC) kétnapos nemzetközi konferenciáján.

Először mértek kétszámjegyű inflációt az euróövezetben

Szeptemberben az első alkalommal ért el kétszámjegyű éves növekedést a fogyasztói árindex és ezzel újabb rekordot állított be az euróövezeti infláció - jelentette az Európai Unió statisztikai hivatala, az Eurostat.

Gaál Miklós, a Donautica igazgatója: a szálloda olyan, mint a színház, minden nap meg kell dolgozni az elismerésért

Szépséges, csendes, ezért is magával ragadó a faddi Duna-holtág világa, ahol a mozdulatlan vízben, csendesen siklik a csónak a nádas mellett, miközben egy távoli templom harangzúgása töri meg a csendet.

Végleg bezárnak több tucat budapesti postahivatalt

Harmincöt alacsony forgalmú budapesti postahivatal bezárásáról döntött a Magyar Posta. A bezárandó posták utolsó nyitvatartási napja október 7-e, péntek - közölte a vállalat.

Hírek

Végleg bezárnak több tucat budapesti postahivatalt

Harmincöt alacsony forgalmú budapesti postahivatal bezárásáról döntött a Magyar Posta. A bezárandó posták utolsó nyitvatartási napja október 7-e, péntek - közölte a vállalat.

Várhatóan idén is lesz nyugdíjprémium

Várhatóan idén is fizet nyugdíjprémiumot a kormány - mondta a miniszterelnök a Kossuth Rádió Jó reggelt, Magyarország című műsorában.

Új történelmi mélyponton a forint

Új árfolyammélypontra gyengült a forint csütörtökön a főbb devizákkal szemben a bankközi piacon.

Szegényebbek lettek a leggazdagabb amerikaiak

Elon Musk, a Tesla alapítója és vezetője áll a Forbes 400 leggazdagabb amerikai listájának élén. A magazin számításai szerint a mezőny együttes vagyona 4 ezer milliárd dollár volt, 500 milliárd dollárral kevesebb tavalyhoz képest.

Pénteken újra emelkedik az üzemanyagok piaci ára

Pénteken a benzin és a gázolaj beszerzési ára is emelkedik, mindkét üzemanyagfajta literje bruttó 4 forinttal kerül majd többe.

Mégsem zár be a csepeli munkásszálló

Nem zár be a csepeli Zászlós Szálló, az önkormányzatnak sikerült megállapodnia a munkásszálló működtetőjével - közölte a XXI. kerület polgármestere a Facebook-oldalán.

Még koránt sincs vége az építőipari árak emelkedésének

Az építőiparban tapasztalt drágulás mértéke az év első felében több mint kétszeresen haladta meg a fogyasztói árak növekedését. Az Építési Vállalkozók Országos Szakszövetsége (ÉVOSZ) értékelése szerint az építőipari alapanyag- és építési termékek gyártói az orosz-ukrán háború piaci hatásait, a kivitelezők pedig a beszerzési nehézségeket az év első felében már beépítették az árakba, de az energiaköltségek elszabadulása és a forint-euró árfolyam ingadozása komoly bizonytalansági tényező lesz az elkövetkező hónapokban.

Még az idén bemutatják az új brit uralkodó portréját ábrázoló fontbankjegyeket

Még az idén bemutatják az új brit uralkodó, III. Károly király portréját ábrázoló fontbankjegyeket, amelyek várhatóan két év múlva kerülnek forgalomba - közölte kedden a Bank of England.

Gazdaság

425 forint is lehet egy euró? Ismét a dollár a vezető menedékvaluta

Miközben ismét a dollár lett a vezető menedékvaluta, új negatív csúcsra jutott forint. Mellette a fonttól kezdve az északi országok valutáin át a régiós fizetőeszközökig nagyon erős árfolyamkilengések jellemezték és jellemzik a devizapiacot – fejttette ki Németh Dávid, a K&H Bank vezető elemzője.

Összezárult az egyhetes betéti kamat és az alapkamat

Amint az a keddi kamatdöntés után várható volt, az alapkamattal megegyező 13,0 százalékos kamatlábbal hirdette meg egyhetes betétjét csütörtökön a Magyar Nemzeti Bank.

Átfogó energiahatékonysági és takarékossági programot indít a jegybank

A Magyar Nemzeti Bank átfogó energiahatékonysági és takarékossági programot programot indít: épületeinek központi hőmérsékletét a fűtési időszakban 18 Celsius fokban maximálja.

Még az idén bemutatják az új brit uralkodó portréját ábrázoló fontbankjegyeket

Még az idén bemutatják az új brit uralkodó, III. Károly király portréját ábrázoló fontbankjegyeket, amelyek várhatóan két év múlva kerülnek forgalomba - közölte kedden a Bank of England.
Az adatkezelési tájékoztatót elolvastam és elfogadom