Kezdőlap French connection László Károlyi, président de la Chambre de Commerce et d’Industrie France Hongrie,...

László Károlyi, président de la Chambre de Commerce et d’Industrie France Hongrie, envisage une présence plus importante

László Károlyi, nouveau président de la Chambre de Commerce et d’Industrie France Hongrie, élu l’année dernière, a l’intention de construire une chambre plus agile, plus importante, plus forte et plus visible.

« Ma relation avec la Chambre de Commerce et d’Industrie France Hongrie date de presque 20 ans. En tant que vice-président et membre du conseil d’administration, j’ai déjà gagné de l’expérience dans les processus et le fonctionnement de la chambre. L’année dernière, la pandémie de coronavirus a créé une crise mondiale qui n’a pas été vue depuis 100 ans. Cette pandémie a affecté non seulement le secteur des affaires, mais aussi notre vie privée, et c’est l’une des raisons pour lesquelles la date des élections présidentielles de l’Assemblée a été déplacée, du printemps habituel à l’automne. J’ai présenté ma candidature pour le poste parce que je crois qu’il y a une opportunité d’avancer et de se développer dans cette communauté d’affaires, même dans une situation aussi difficile », a expliqué le président de la chambre et un autre argument important, a-t-il ajouté, « en 2021, la chambre a 30 ans, un anniversaire aussi rond est une bonne occasion pour un renouvellement basé sur la tradition »

L’expert a commencé à travailler avec une vision claire. L’objectif est de renforçer la capacité de plaidoyer de ses membres, et faire de la chambre un acteur plus agile, plus fort et plus visible dans l’économie hongroise. Une bonne base pour cela est que la chambre a obtenu en 2019 la représentation exclusive en Hongrie des chambres françaises de commerce et d’industrie, des régions françaises et du bureau de Business France. Sur cette base, elle a signé un accord stratégique avec l’Agence Hongroise du Développement des Exportations (HEPA) l’année dernière, de sorte que nous pouvons soutenir non seulement les entreprises françaises en Hongrie et celles qui veulent s’aventurer içi, mais aussi les entreprises hongroises qui veulent étendre leurs activités en France. La France est l’une des principales économies d’Europe et le quatrième investisseur en Hongrie. Selon lui, ce potentiel important recèle encore de nombreuses opportunités pour le développement économique des deux pays. La situation sanitaire actuelle a réorganisé beaucoup de choses dans l’économie. Cela a créé des conditions difficiles, mais cela a également ouvert des opportunités.

« En tant que chef d’entreprise, j’ai toujours pensé que les nouvelles situations nécessitaient de nouvelles solutions. Si nous évaluons soigneusement les changements nécessaires et analysons la situation, nous pouvons tirer les bonnes conclusions et trouver des méthodes efficaces dans n’importe quel domaine de l’économie.  De ma propre expérience : Lorsque, quatre ans après la crise économique mondiale de 2008, en janvier 2012, les perspectives du secteur de la construction étaient encore incertaines, j’ai préparé et présenté un nouveau plan d’affaires. Sur la base d’un benchmark international et sur la base d’un « crenchmarking » c’est-à-dire une approche creativ et innovante du benchmarking, j’ai promis à la direction centrale du Groupe Legrand que si elle accepte le changement de stratégie, notre croissance de chiffre d’affaires sera double du PIB moyenne anuelle, les trois ans a venir.  Au-delà de notre promesse, nous avons été en mesure d’atteindre quatre fois plus, soit en moyenne 12% de croissance sur le marché hongrois chaque anné, et nous avons pu garder ce résultat aussi depuis. J’ai commencé à travailler avec une approche positive similaire pour rendre la chambre plus intéressante pour les nouveaux membres potentiels en jouant un rôle plus important dans la vie économique hongroise et en offrant plus à nos membres actuels qu’auparavant. Dans cet esprit, la Chambre abonde en activités. Elle renforcera sa coopération avec la Chambre mère de France, travaillera activement et en directe avec l’Ambassade de France en Hongrie et son département économique afin de renforcer les relations commerciales et, à l’avenir, les intérêts des entreprises hongroises orientées vers le marché français tout en améliorant la capacité des entreprises françaises opérant en Hongrie.

« Je suis convaincu que le succès de la Chambre réside dans son fonctionnement agile, qui peut créer de la valeur pour ses membres même dans un environnement économique incertain et imprévisible. Il est important de fournir aux membres des informations précises et en temps réel. Par exemple, lors de cet événement de présentation de nouveaux membres en juin de cette année, nous avons appris que nous etions en mesure de fournir une assistance pratique pour plusieurs entreprises hongroises pour établir de nouvelles relations d’affaires en France. Dans cet esprit, en mai, la série d’événements « Thème de l’année » a été lancée en mai avec l’intention de créer une tradition. Le premier thème était « Points de depart après Covid ». L’événement a été organisé sous forme hybride, les participants de la table ronde et les conférenciers ont pu suivre les événements en présence, tandis que le public a pu suivre les événements sur internet.  Les participants à la table ronde ont discuté des possibilités et des moyens d’obtenir les ressources humaines et financières nécessaires pour la relance. Le conférencier invité était Róbert Andik, directeur de HIPA, tandis qu’Andreani Pasquale, l’ambassadeur de France en Hongrie, a salué les participants et a résumé ce qui avait été dit.

« Dans un effort pour changer nos pas, nous avons été actifs l’année dernière et ce printemps, même pendant la période épidémique. En plus de respecter les règles de distanciation physique, nous n’avons pu organiser que des forums en ligne. Désormais, cependant, nous organisons régulièrement des forums et des événements d’affaires avec des sujets qui se suivent chaque année. Nous offrons des réunions en face-à-face et la possibilité d’établir des relations d’affaires. Comme dans le passé, nous voulons agir comme un catalyseur qui renforce les relations économiques franco-hongroises et donne ainsi à nos entreprises membres les perspectives de succès commercial. Selon László Károlyi, l’une des conséquences des conditions particulières dues à la situation épidémique est que lors de la réunion générale de la Chambre de Commerce et d’Industrie France Hongrie tenue le 7 juillet, en raison du retard forcé des élections présidentielles l’année dernière, il n’a pu rendre compte que des travaux des derniers neuf mois, du temps écoulés depuis septembre.

« J’ai dit lors de l’Assemblée générale que, compte tenu des contraintes créées par l’urgence de la situation pandémique, nous pouvons considérer les dernières années comme un succès, même s’il a été signalé que nous ne pouvons pas avancer au rythme souhaité. En plus des conditions de vie qui limitaient les rencontres, nous avons organisé plusieurs événements par voie numérique, et dès que la situation l’a permis, le premier événement hybride de la chambre a eu lieu en mai de cette année.  Lors de l’Assemblée générale, j’ai souligné que tout autour de nous a changé à cause de l’épidémie, nous devons donc nous préparer à une nouvelle situation normale dans le monde du travail. Dans une nouvelle situation, seule, celui qui est capable de changer soi-même peut réussir, conscient qu’une nouvelle situation crée a également de nouvelles opportunités. Dans l’intérêt de nos membres, à la Chambre de Commerce et d’Industrie France Hongrie, nous sommes déterminés à en faire bon usage.

Kövesse AzÜzletet a facebookon is!Tetszik

Friss

Költségvetési csalás – haditechnikai, lőszergyári központra vettek fel támogatást

Lőszerek gyártására is alkalmas, speciális haditechnikai központ építésének ígéretével, hamis számlákkal igényeltek, és kaptak meg 130 milliós támogatást az EU-s és a hazai költségvetésből. 

Az első amerikai őslakosok lábnyomait találták meg Új-Mexikóban

Az amerikai kontinens legrégebbi ismert emberi lábnyomait fedezhették fel Új-Mexikóban: a 21-23 ezer éves ősi nyomokat a White Sands nemzeti parkban tárták fel.

Gyenge kezdés az amerikai tőzsdéken

Az előző napi nagy nyereségek negatív korrekciójával indult a kereskedés pénteken az amerikai értékpapírpiacokon.

Sok a mobilozó autós – sok a büntetés

Egy hét alatt több mint hatszáz esetben kellett intézkedniük a rendőröknek a vezetés közben kézben tartott mobiltelefon használata miatt.

Hírek

Költségvetési csalás – haditechnikai, lőszergyári központra vettek fel támogatást

Lőszerek gyártására is alkalmas, speciális haditechnikai központ építésének ígéretével, hamis számlákkal igényeltek, és kaptak meg 130 milliós támogatást az EU-s és a hazai költségvetésből. 

Sok a mobilozó autós – sok a büntetés

Egy hét alatt több mint hatszáz esetben kellett intézkedniük a rendőröknek a vezetés közben kézben tartott mobiltelefon használata miatt.

Szerezz Te is gazdijogsit!

Szerezz Te is gazdijogsit! Minden érdeklődő számára elérhető ingyenes...

KSH: augusztusban mérséklődött a természetes fogyás

Augusztusban 8178 gyermek született és 9678-an haltak meg. Tavaly augusztushoz viszonyítva az élveszületések száma kismértékben nőtt, a halálozásoké pedig csökkent. Eszerint augusztusban mérséklődött, de az év elejétől nézve nőtt a természetes fogyás - közölte a Központi Statisztikai Hivatal.

Tározóból pótolják a Velencei-tó vizét

A Velencei-tó kritikus vízszintjének javításán dolgoznak a vízügy szakemberei: vasárnaptól többnapos üzempróbát tartanak, hogy megállapítsák, milyen hatással van a tó vízminőségére és élővilágára, ha megkezdik a vízpótlást a Pátkai-tározóból.

Felszámolja 3G hálózatát a Telekom – Mi a teendő?

Akik 3G-s szolgáltatási sávot használtak, át kell, hogy térjenek más sávra, vagyis készüléket is cserélhetnek, amennyibe a most használt nem alkalmas a 2G vagy a 4G üzemmódra. A Magyar Telekom ugyanis lekapcsolja a 3G-s hálózatát. Mit kell tennie?

Új elnök a Magyar Fürdőszövetség élén

Új elnököt választott a Magyar Fürdőszövetség: a tagság a Sárvári Gyógyfürdő Kft. ügyvezetőjének, Kántás Zoltánnak szavazott bizalmat.

Egységes töltők – új uniós szabályozás jöhet

A fogyasztók érdekében és az elektromos hulladék felszámolása céljából az Európai Bizottság az elektronikus eszközök egységes töltésével kapcsolatos jogszabályt terjesztett elő.

Gazdaság

Javított a Fitch – hitelképesebb az OTP orosz bankja

Javította az OTP Bank orosz leánybankjának alapszintű hitelképességi mutatóját a Fitch Ratings. A hitelminősítő elsősorban a pénzintézet megfelelő tőkehelyzetével indokolta a lépést.
Támogatott tartalom

Tőzsdézhetek úgy is, ha nem értünk hozzá 

Tőzsdézni úgy, hogy nincs meg hozzá a szükséges tudásunk vagy időnk? Erre is van lehetőségünk: tulajdonképpen „bérelhetünk” magunknak szakértőt. A privátbanki szolgáltatással nemcsak magasan képzett, akár helyettünk tőzsdéző szakember munkáját kapjuk meg, de olyan befektetési lehetőségeket is, amelyek csak rajta keresztül érhetőek el. (x)

Negyedszer is emelte az alapkamatot az MNB – változott a kamatfolyosó is

A Magyar Nemzeti Bank monetáris tanácsa 15 bázisponttal 1,65 százalékra emelte a jegybanki alapkamatot keddi ülésén. A testület azonos mértékben emelte a kamatfolyosót is, 0,7 százalék és 2,60 százalék közé.

Londoni elemzők: még egy kamatemelés biztos az MNB részéről

Londoni pénzügyi elemzők szerint a Magyar Nemzeti Bank jelenlegi monetáris szigorítási ciklusán belül egy kamatemelés még bizonyosra vehető.
Az adatkezelési tájékoztatót elolvastam és elfogadom